Fumer le cigare

Avant de fumer le cigare, découvrez des informations générales sur celui-ci, de son origine à ses différentes formes en passant par les étapes de sa conception.

Histoire et origine du cigare

Des premiers cigares des Mayas jusqu’à l’apparition des grandes marques

cigare cohibaOn imagine que les Mayas sont les premiers à avoir rouler du tabac dans des feuilles de palmier ou de plantains. Ce n’est que bien plus tard que le tabac sera introduit en Europe, ramené par les navigateurs espagnols, notamment Christophe Colomb. A cette époque les indigènes des iles des caraïbes, de Cuba, République Dominicaine font sécher les feuilles de tabac et fument le même genre de cigares que les Mayas.

Le gout de l’Europe pour le tabac nait donc en Espagne puis gagne les autres pays tel que le Portugal, la France, l’Italie, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. En 1542 fut fondé la première fabrique de cigare à Cuba par les Espagnols. Plus tard la fabrication et l’exportation de la production de ce produit à Cuba seront aux mains de la “Real Factoria” dirigée par les colons Espagnols, c’est à cette époque que nait le Havane en 1799.

Au XVIIIème siècle les premières fabriques apparurent en Espagne et plus précisément à Séville. Depuis plusieurs pays du monde se partagent sa fabrication : Cuba, la République Dominicaine, le Mexique, les Etats-Unis, la Jamaïque, Europe, Asie. Toutefois pour produire les meilleurs tabacs et par conséquent les meilleurs cigares, des conditions climatiques précises sont nécessaires et on ne les retrouve que dans des pays tels que Cuba, la République Dominicaine, le Brésil et en Indonésie.

Au début du XXème siècle, avec le développement de l’industrie, les premières fabriques sont apparues. Aujourd’hui, bien que la majorité de la production de cigare mondiale provienne d’usine, les meilleurs modules et donc les plus appréciés sont toujours entièrement fait à la main.

Composition d’un Cigare

Les 3 principales composantes d’un cigare : la tripe, la sous-cape et la cape

Ils sont composées à 100% de feuilles de tabac mais mais elles n’ont pas toutes les mêmes caractéristiques, déjà de par leur emplacement sur la plante puis en fonction des périodes de repos ou de maturation. Le collage s’effectue avec de l’eau, de la colle végétale ou même parfois du miel.

On distingue 3 partie principales dans un cigare : la cape, la sous-cape et la tripe.

Tripe (Tripa) : l’intérieur du cigare ce sont ces feuilles là qui vont donner le gout et les arômes. Les feuilles sont coupées à la bonne longueur et on supprime la nervure principale afin d’assurer la bonne forme du cigare. Différents types de feuilles peuvent constituer la tripe et donc influencer directement son gout : la ligero, le volado et la seco.

Sous-cape ou enveloppe (Capote) : c’est la première couche qui va permettre le bon maintient des feuilles de la tripe. Les feuilles de la sous-cape sont celles qui résistent le mieux et ne se déchirent pas facilement.

Cape (Capa) : la dernière feuille la plus douce, la plus élastique, c’est elle qui est visible et qui donne son élégance au cigare elle est donc très importante.

Fabrication d’un cigare

Description des étapes principales de la conception

Les étapes

  • regrouper les feuilles de la tripe pour commencer à former un tube cylindrique homogène
  • maintenir le tout avec la sous-cape et laisser reposer dans une presse ou une enveloppe de papier pendant des périodes allant plusieurs heures à plusieurs jours. Cela va donner sa forme au cigare. De l’humidité va s’échapper pendant cette période et le tabac va sécher un peu.
  • la feuille de la cape est préparée en enlevant les zones où les nervures sont les plus épaisse et elle est roulée autour du tube de tabac.
  • enfin il faudra couper la tête de manière nette pour que le cigare ait un aspect parfait

Les types de fabrications

Totalmente a la mano : Aucune assistance de machine n’est nécessaire, pour donner la forme et la consistance les feuilles de la tripe sont maintenues dans la sous-cape le tout enroulé dans du papier journal pendant plusieurs heures avant que la cape ne soit finalement déposée.

Fabrication d’un cigare à Cuba à l’ancienne
Dans cette vidéo le torcedor (rouleur de cigare) roule un cigare avec la méthode ancestrale, la méthode “totalmente a la mano”.

Hecho a la mano : Ces cigares sont fait à la main mais une machine intervient à un moment donné de la fabrication, cela peut etre pour la coupe des feuilles de la tripe ou encore pour rouler les cigares et leur donner leur forme.

Máquina : Pour la production à la chaine parfois fabriqués avec les restes de la production faite à la main.

Les cigares les plus qualitatifs sont ceux fait à la main, les “totalmente a la mano” sont les plus chers compte tenu du savoir faire et du temps de confection qu’ils demandent.

Les différents types de cigares

Connaître les grandes familles

Un type est défini par :

La longueur

Elle peut aller d’environ 24 cm de long maximum à environ 10 cm pour les mini cigarillos. La taille est parfois estimée en pouce (2,54 cm)

L’épaisseur (ou le ring)

Pour parler du diamètre on parle souvent de Ring. 1 ring est égal à 1/64 de pouce. Donc un cigare avec un ring de 42 par exemple aura comme diamètre 42/64 pouces, soit 0,66 pouces, soit 16,67 mm.

Le diamètre ou “Ring” est aussi un élément caractéristique important. Au plus le ring est élevé au plus large le cigare est au mieux passe la fumée.

Aussi, au plus il est épais au plus la fumée sera froide. Il faut comprendre qu’au plus le cigare est épais au plus le rapport tripe / cape est élevé. En effet un cigare plus fin contiendra moins de matière de remplissage qu’un cigare épais. Etant donné que la saveur est davantage transmise par le remplissage que l’emballage il est logique que les gros cigares soient la plupart du temps meilleurs que les plus fins.

Comment calculer le diamètre d’un cigare connaissant son ring ?

1 ring = 1/64 pouces.
1 pouces = 2,54 cm

Ainsi un module avec un ring de 50 équivaut à 50 * 1/64 * 2,54 = 1,98 cm soit prêt de 2cm de diamètre.

La forme

Les formes peuvent être classés en 2 grandes familles : les Parejos et les Figurados.

Les Parejos sont des cigares avec les cotés droits, les figurados ont des formes particulières.

On distingue 8 tailles principales de Parejos :

  • Petit Corona
  • Corona
  • Churchill
  • Robusto
  • Corona Gorda
  • Double Corona
  • Panetela
  • Lonsdale

et 6 familles de Figurados

  • Pyramid
  • Belicoso
  • Torpedo
  • Perfecto
  • Culebra
  • Diadema

les types de cigares

Quel cigare choisir la première fois ?

Quelques recommandations pour les débutants

Choisir son premier cigare correctement n’est pas chose aisée. Comme pour le vin il sera préférable d’en gouter plusieurs, avec différents arômes, différentes particularités avant de trouver celui qui vous correspond. Le large éventail de choix qui s’offre à vous peut faire peur, cependant pour un premier cigare nous conseillons de vous orienter vers des valeurs sures sans trop sortir des sentiers battus.

Pour bien choisir son premier cigare l’idéal est donc de s’orienter vers une marque reconnue, fabriqué à la main et plutôt doux. Si vous pouvez vous faire conseiller par un ami qui fume déjà ou par un professionnel vous gagnerez du temps car leurs conseils vous seront précieux.

N’hésitez pas à mettre le prix lors du choix de votre première volute. Il serait dommage que le choix d’un cigare pas cher vous laisse une mauvaise expérience pour votre première fois. Les marques à recommander lorsque l’on cherche un premier cigare : Romeo Y Julieta, CohibaHoyo de Monterrey, Flor de Selva, Davidoff … Pour une dizaine d’euros vous pourrez trouver déjà de très belles pièces.

Comment Fumer un Cigare ?

Les étapes essentielles pour bien apprécier son cigare

Fumer un cigare ne consiste pas simplement en son simple allumage. Ce moment est un véritable rituel, un instant de calme, de détente et de plaisir. Pour en profiter à son maximum on prendra soin de s’équiper des meilleures accessoires : coupe cigare, allumettes ou briquet pour cigare et enfin un cendrier adapté.

Vérifier la qualité du cigare

Un bon cigare ne doit pas être sec. C’est pourquoi les amateurs les conservent dans des boites qui maintiennent une certaine humidité (on appelle cela l’hygrométrie et on y revient plus en détail dans le paragraphe suivant). Pourquoi le cigare ne doit pas sécher ? tout simplement pour bien en conserver la saveur. Lorsque vous le choisissez celui-ci doit être mou et s’écraser un peu sous vos doigts lors d’une pression délicate. Vous pouvez aussi le faire rouler entre vos doigts. Si le cigare est sec il ne bougera pas. Parfois même la cape peut se décoller ou des parties se casser. Si c’est le cas il faudra bien évidemment fuir et demander un cigare qui a été bien conservé. Avant d’acheter votre cigare dans une civette, demandez au vendeur des informations sur sa conservation. Vous pouvez aussi demander à le toucher pour vérifier qu’il ne soit pas trop sec.

Est-ce que l’on doit jeter un cigare trop sec ? Est-il possible de rendre à nouveau humide ?Si le cigare n’est pas endommagé et qu’il a simplement l’air d’être un peu trop sec, il est possible de lui redonner un peu d’humidité ce qui le rendra meilleur lors de la dégustation. Le principe est de remettre le cigare dans une atmosphère humide, au delà des conditions d’humidité de la conservation. Vous pouvez le placer dans une pièce particulièrement humide, humidifier une cave a cigare etc … Enfin technique pour les plus pressés : couper la tête et la tremper dans un verre de rhum. Après quelques minutes le cigare est humide et aromatisé.

Couper la tête du cigare

coupe cigare

Si possible oubliez tout de suite l’utilisation d’un couteau, de ciseaux ou de tout autre accessoire qui va écraser votre cigare au moment de la coupe. Comme tout le monde le sait il existe des accessoires dédiés pour couper vos cigares. Le plus connu et le plus efficace étant le coupe cigare guillotine à double lame. Une fois votre accessoire en main, placez vous dans un endroit lumineux et coupez au début de la forme arrondie de la tête. Bien évidemment ne faite pas cette étape à l’avance mais uniquement avant de commencer à fumer pour éviter une fois de plus d’accélérer le séchage du cigare. Privilégiez une coupe rapide et d’un coup sec plutôt qu’un mouvement trop long.

Avant d’allumer le cigare

Il est toujours agréable d’apprécier son cigare avant même son allumage. Le porter à sa bouche pour en tirer une première bouffée avant même qu’il soit allumé vous donnera des indications. Tout d’abord vous pourrez avoir une idée sur le tirage lorsqu’il sera allumé. Vous pourrez aussi resentir les arômes et et les saveurs qu’il contient. N’hésitez pas à le porter à votre nez aussi pour en sentir ses différents parfums.

Allumer un cigare

allumer un cigareLes accessoires privilégiés pour allumer un cigare sont les briquets à gaz, les briquets torches ou des allumettes. Si vous optez pour ces dernières attendez bien que le souffre soit entièrement brulé avant d’allumer votre cigare. Evitez aussi l’utilisation de bougie, de briquet à essence. Ces consignes sont là pour éviter d’altérer le gout de votre cigare.

 

  • Faîtes chauffer le cigare sans le placer contre la flamme. Cela permettra aux feuilles de sécher lentement avant l’allumage. Lorsqu’il commence a chauffer et à devenir incandescent vous pouvez passer à l’étape suivante.
  • Placez le cigare à votre bouche et maintenez la flamme sur le bout, commencez à aspirer.
  • Tirez quelques bouffée afin de bien l’allumer. Veillez à ce que son allumage soit bien uniforme afin qu’il brule par la suite de manière égale. Pour l’aider vous pouvez éventuellement souffler sur le bout du cigare.

Comment fumer le cigare ?

La règle d’or est de  prendre son temps. Fumer un cigare, en fonction de sa longueur peut durer plusieurs dizaines de minutes, voir même plus d’une heure.

Aspirez la fumée de cigare et conservez la dans votre bouche sans l’inhaler. Un cigare n’est pas une cigarette, il faut tirer de petites bouffée sans le faire trop souvent pour ne pas qu’il chauffe. Une à deux bouffées par minute permettent d’apprécier tranquillement.

Nous vous déconseillons vivement d’aspirer la fumée de cigare car elle est très nocive et dangereuse pour la santé.

Il est préférable de laisser la cendre s’accumuler pour qu’elle tombe presque naturellement, cela évitera à votre cigare de s’éteindre et de briser sa braise.

Quand arrêter et éteindre son cigare ?

C’est en réalité à l’appréciation de chacun et il n’y a pas de règle précise. Ce qu’il faut savoir c’est qu’un cigare renferme des saveurs différentes à chacune de ses longueurs. Au plus il est court au plus il risque d’être chaud et fort. Cependant certains peuvent apprécier cet aspect robuste et donc fumer en ne laissant quelques centimètres c’est donc à vous de voir quand vous en aurez eu assez.

Comment conserver un cigare ?

Les règles à connaître pour qu’ils gardent leurs saveurs

boite à cigare

Si vous disposez d’un ou plusieurs cigares que vous n’allez pas fumer dans l’immédiat il est important de les conserver dans les meilleurs conditions. Le cigare est très sensible à son environnement, dans un espace sec il va très vite sécher et dans un espace plus humide il va absorber l’humidité.

L’humidité est un élément indispensable à sa bonne conservation. Grace à elle il ne se fragilise pas et toutes les saveurs sont conservées. Il ne faut pas non plus qu’il soit trop humide sous peine de mal bruler et aussi de perdre ses arômes.

Les conditions optimales de conservation d’un cigare sont une température d’environ 18° et un niveau d’humidité de 70%.

Difficile d’obtenir ces valeurs sans utiliser une bonne cave à cigare dont nous vous conseillons vivement l’utilisation. Cependant, si c’est pour une durée assez courte vous pouvez aussi utiliser les techniques suivantes :

  • Si vous n’en avez pas beaucoup, vous pouvez mettre vos cigares dans un sac de congélation. Dans lequel vous prendrez soin de placer aussi une éponge (sans les mettre en contact) afin d’assurer un taux d’humidité élevé. Bien fermé ensuite le sac et humidifier à nouveau l’éponge au bout de plusieurs jours si elle a séché.
  • Pour une dizaine de cigare vous pouvez de la même manière les placer dans une boite en plastique, accompagnés d’une éponge imbibée d’eau.
  • Il est aussi possible de fabriquer vous même votre cave afin de la faire à la taille que vous souhaites et qu’elle réponde à vos gouts.
Les accessoires indispensables pour fumer son cigares